39 L’islam 31 x 44 cm

Description

Dès 712 l’islam mis un pied en Inde, les Arabes s’étant, au nom de la guerre « juste » prônée par leur religion, aventurés jusqu’en Sind (Nord de l’Inde).

Néanmoins les invasions ne devinrent systématique qu’à partir de l’an 1001, avec les armées afghanes de Mahmud de Ghazni qui fit plusieurs raids dans l’Inde du Nord et annexa le Penjab.

Mais, ce ne fut qu’à la fin du 12ème siècle qu’un autre sultan turco-afghan, Mohamed de Ghur, déferla sur l’Inde avec ses troupes et conquit Delhi. Saccageant temples hindous et jaïns, ils allaient bâtir sur les ruines, les symboles de leur puissance, mosquées et minarets. Ils étendirent leur pouvoir sur la moitié Nord de la péninsule, sans pouvoir régner plus au sud.

Au 16ème siècle, alors que le pouvoir musulman en place se trouvait affaibli au sud du territoire, les troupes turco-mongols de Tamerlan, musulmans eux aussi et arrivant de Samarcande, soumirent à leur tour les anciens maîtres des lieux.

Les Moghols, dont le nom provient de leurs ascendants, allaient conquérir la quasi-totalité de l’Inde actuelle, et de 1527 à 1757 six empereurs dits Grands Moghols allaient régner avec une certaine intelligence et tolérance, tels Akbar ou son petit-fils Shah Jahan, initiateur du Taj Mahal, ou avec cruauté et intolérance tel Aurangzeb, fils de Shah Jahan qui déposa son père et l’enferma jusqu’à ce que mort s’ensuive. Dès lors le pouvoir musulman allait décliner jusqu’à l’arrivée des Anglais qui saisirent l’opportunité d’imposer leur propre diktat.

On estime qu’en mille ans de présence dans la péninsule, un quart de la population s’est converti de gré ou de force et que 80 millions de personnes furent anéanties au nom d’un prosélytisme systématique et guerrier.
Depuis la partition, l’Inde compte environ 15 % de musulmans sur son territoire.

Reviews

There are no reviews yet.

Be the first to review “39 L’islam 31 x 44 cm”

Your email address will not be published. Required fields are marked *